mon regard sur notre monde / pour des éléments d'exploration, d'information et de réflexion

Camp de concentration de Dachau – avril 1945

dachaubodiesapril_45
photo: National Archives

Le terme Shoah (hébreu : השואה, « catastrophe ») désigne l’extermination par l’Allemagne nazie des trois quarts des Juifs de l’Europe occupée, soit les deux tiers de la population juive européenne totale et environ 40 % des Juifs du monde, pendant la Seconde Guerre mondiale ; ce qui représente entre cinq et six millions de victimes selon les estimations des historiens. Ce génocide des Juifs constituait pour les nazis « la Solution finale à la question juive » (die Endlösung der Judenfrage). Le terme français d’Holocauste est également utilisé et l’a précédé. Le terme « judéocide » est également utilisé par certains pour qualifier la Shoah.

source: Wikipédia
(article complet ici en français et ici en anglais)


Advertisements

25 responses

  1. MarC

    J’ai été faire la visite de ce camp de concentration. Le plus fou, c’est que je me suis retrouvée dans cette même pièce è quelques cms près d’ou le photographe a pris cette photo. Cette photo d’ailleurs était accrochée au mur…

    6 March 2009 at 21:14

  2. wendy

    je suis vrement degoutée en voyat cfot komen la race humaine pu faire et laisser fer d chose oci horrible maiskel genre d’individu sont il komen peut on etre oci mechant é bete a ce point. a chak foi keje vois c foto je suis horifié quand je pense a ce ke c povre gens on vécu… esperon ke cette horreur ne réapparaisse pa ds ce monde. rip.

    13 March 2009 at 19:44

    • citizenzoo

      Chère wendy, malheureusement, les camps de concentration ne sont qu’un exemple de la bêtise humaine qui n’en finit plus de se montrer sous un visage toujours aussi horrible. Il n’est pas facile d’être humain et de voir des choses aussi inhumaines se produire. Soyez bonne envers les gens qui vous entourent et ne méprisez personne. Vous ferez ainsi votre part pour que notre monde s’améliore. Merci de votre commentaire.

      14 March 2009 at 20:59

  3. lucifer

    Moi je bande et je me branle devant les images de mort

    27 June 2009 at 11:15

    • citizenzoo

      C’est votre droit le plus strict. Nous avons tous nos particularités. Mais c’est dommage pour vous car au rythme auquel l’Humanité produit de telles images, vous allez mourir d’épuisement assez jeune.

      27 June 2009 at 11:32

  4. Smith

    J’en suis reellment devaster par cet image k’ils reposent tous en paix pour toujours .Les humains son malsain et juska present malheureusement certain stupide existe encore..

    10 July 2009 at 22:53

    • citizenzoo

      Il est normal que vous soyiez bouleversé(e) par une telle photographie. Cela prouve que vous êtes sain(e) d’esprit.

      Chaque fois qu’un drame se produit, nous nous disons que cela ne devra plus se produire dans le futur et que nous devons apprendre de cette horreur et de nos erreurs. Malheureusement, la race humaine n’apprend pas et la violence perdure et des hommes, des femmes et des enfants, tous innocents, qui n’ont surtout pas demandé à mourir, sont les pauvres victimes d’êtres despotes et sanguinaires. Ainsi va cette triste vie sur notre planète.

      Pratiquez la bonté autour de vous. Ce sera déjà un pas en avant. Plus de gens le feront, plus l’Humanité s’en portera mieux.

      Merci de votre commentaire sensible.

      10 July 2009 at 23:36

  5. patrick

    j’ai récemment visité ce camp de la mort durant 3 heures et j’en suis sorti profondément marqué.

    Point positifs ; de très nombreux panneaux expliquent la montée du nazisme et l’histoire du camp de 1933 à 1945.

    Points négatifs : avec une telle fréquentation, on a l’impression de se retrouver dans un musée style le Louvre avec toutes ses dérives comportementales.

    De plus, la présence d’une cafétéria m’a indigné ! pour un lieu où
    des milliers de prisonniers crevaient littéralement de faim, j’ai trouvé cela particulièrement déplacé.

    22 July 2009 at 05:03

    • citizenzoo

      Merci de me faire part de votre expérience à Dachau. Une telle visite me rendrait certainement très ému également. J’aimerais m’y recueillir dans le silence, comme dans une église ou une cathédrale. Certainement pas comme dans une cafétéria. Par respect pour tous ces gens qui y sont morts ou qui y ont souffert.

      23 July 2009 at 21:19

  6. obywan67

    Le plus difficile, devant ces images, c’est d’accepter que cela soit arrivé. Moi, devant ces images, j’ai du mal à me dire que l’homme est supérieur à l’animal. Je n’ai jamais eu connaissance de pareils atrocités dans le monde animal ! alors qui est civilisé ?
    J’habite en Alsace, j’ai visité le camp du Struthof, les chambres à gaz, les laboratoires et autres endroits de tortures, et bien ce camp se situe en France. En France aussi, ça a existé ! pas besoin d’aller bien loin, malheureusement…

    4 October 2009 at 05:46

    • citizenzoo

      En effet, des camps de concentration se sont retrouvés dans quelques pays européens et n’ont pas été l’exclusivité de l’Allemagne. Et, malheureusement, dans l’histoire de l’Homme, d’autres atrocités avaient déjà eu lieu dans d’autres pays et d’autres ont eu lieu depuis. Mais tous ces événements ne rabaissent même pas la race humaine au rang de l’animal. Elles nous laissent plutôt à penser que l’intelligence nous dessert plus qu’elle nous sert et que nous avons exemple à prendre sur ces êtres vivants qui nous sont soi-disant inférieurs. Et je ne vois pas poindre le jour de cette paix universelle dont nous rêvons tant, du moins certains d’entre nous.

      4 October 2009 at 16:10

  7. Haaan c’est horible , jamais une personne ne devrais vivre sa !!
    C’est une honte , mais le pire , c’est que les gens vont voire cette image , vont se dire oh c’est horrible et retourneront a leur repas

    15 October 2009 at 11:04

    • citizenzoo

      Peut-être retournent-ils à leur repas après avoir vu de telles photos, mais ils ne sont plus jamais les mêmes après avoir vu ces horreurs que des humains ont fait à d’autres humains. Ces images ne s’effacent jamais de notre mémoire, croyez-moi.

      15 October 2009 at 21:32

  8. rousseau

    des hauts dignitaires de certain pays devraient refflechir en voyant c est photos car en 2009 dans quelque pays la dictature et la barbarie existent encore le pouvoir rend fou

    19 October 2009 at 07:31

    • citizenzoo

      Je suis parfaitement d’accord avec vous. Cette barbarie existe depuis aussi longtemps que nous le sachions et j’ai peur qu’elle ne disparaisse jamais de la nature humaine.

      19 October 2009 at 21:38

  9. Leana

    Bonjour.
    Des hommes ont fait “cela” à d’autres hommes. Au nom d’une politique raciste et antisémite. Au nom d’une prétendue différence. Au nom d’une soi-disant IDENTITE, ici aryenne en l’occurrence…
    Alors la leçon n°1 à en tirer est sans doute d’être extrêmement suspicieux face à tous ceux qui utilisent la notion de différence pour sous-entendre une hiérarchie entre les humains. Autrui souffre et saigne exactement de la même façon que moi. Ne pas oublier ça.
    Mais la leçon n°2 est peut-être de ne pas nous arrêter à la première étape d’évidente projection et compassion avec les victimes mais de poursuivre la réflexion. Nous sommes la victime, mais nous sommes aussi le bourreau. Le système concentrationnaire a fonctionné aussi parce qu’il y a eu des milliers de gens pour garder les camps, pour établir des listes, pour dénoncer son voisin, pour conduire des trains, ou simplement pour se taire et se prétendre pas concerné…
    Pour moi ce qui est choquant n’est pas qu’il puisse y avoir une cafétéria à Dachau (que je n’ai d’ailleurs pas vue quand j’ai visité ce camp). N’est-ce pas faire semblant de se raconter que nous n’allons pas continuer de manger ? Je ne ressens pas que ce soit irrespectueux par rapport aux souffrances endurées dans ce camp. La vraie question me semble être, si la visite de Dachau ou la vue de ces images créé une véritable prise de conscience : que faisons-nous, chacun d’entre nous, au quotidien ?
    J’en profite pour signaler à ceux que l’histoire du camp de Dachau intéresse, le livre qui est la référence en la matière, écrit par un ancien prisonnier du camp devenu historien : Stanislav Zamecnik “C’était ça, Dachau 1933-1945”

    23 December 2009 at 05:36

  10. sarah

    A lucifer : Tu es lamentable !!

    9 January 2010 at 10:58

  11. wotan

    comment cela se fait-il que tout les livres révisionnistes soit interdit. Si ces dernier n’était qu’une fabulation on ne s’en préoccuperait pas! 40 ans de mensonges concernant votre shoa et vous ne vous posez toujours pas de questions!
    Les américains et notamment les Russes et les Polonais détiennent encore aujourd’hui les preuves de …l’imagination débordante des sionistes!
    Et si vous commenciez à vous préoccuper des crimes commis par les juifs et Israel ; comme par exemple les milliers de noirs Affricain utilisés comme esclaves dans les mines de diamants en Affrique du sud , ou encore des 500.000 femmes venues des pays de l’est et veudues prostituées dans les innombrables bordels israelien! Il n’est pas non plus difficile de s’atarder sur le ramassis d’inepties et de faut témoignage à commencer par ellie wessel!

    26 January 2010 at 09:46

  12. Flying in the stars

    Mais comment expliquez vous que des historiens commencent a pretendre que ces camps ne sont que fiction? Les camps reprendont un jour, qui sait si ce ne sera pas les gens comme nous derriere les fusils, ou bien derriere la chambre a gaz?

    2 June 2010 at 07:49

  13. Véronique

    @ Wotan
    – les propos “révisionnistes” ne sont pas interdits, ce sont les “négationnistes” qui le sont. Des livres prétendant que l’esclavage n’a jamais existé seraient également interdits en France, en vertu de la même loi.
    – les négationnistes n’expliquent pas où sont passés les trois quart des Juifs d’Europe qui y vivaient avant guerre…
    – les familles juives qui ont péri dans les chambres à gaz n’étaient pas des sionistes mais des citoyens polonais, slovaques, hollandais, français, etc
    – en effet, les Polonais en particulier détiennent des preuves… tous les camps d’extermination ont été mis en place sur leur territoire, ils sont donc bien placés quand ils nous disent qu’après guerre près de 3 millions de Juifs Polonais avaient disparu et les témoins sont nombreux pour nous dire où.
    – les Russes également ont des informations intéressantes, effectivement. Ayant libéré le camp d’Auschwitz-Birkenau en janvier 45, ils ont emporté les archives SS qu’ils ont trouvé sur place. C’est ainsi que sont consultables à Moscou les plans des crématoires et de leurs chambres à gaz ainsi que les correspondances qui s’y rapportent.
    – les femmes des pays de l’Est et la prostitution est en tout cas une réalité en France (en Israël je ne sais pas, je n’y suis jamais allée)
    – évoquer la Shoah n’implique pas la défense de la politique d’Israël ! C’est comme si vous disiez que les historiens qui étudient Napoléon font l’apologie de Sarkozy.

    3 June 2010 at 03:58

  14. Véronique

    @ Flying
    Mais AUCUN historien ne prétend que les camps soient fiction ! Leur travail est entre autres de préciser les informations par des recherches dans les archives où les traces sont largement suffisantes, de même que sur place.
    Peut-être votre remarque fait-elle référence au fait qu’on a d’abord cru, étant donné le grand nombre de morts de Dachau, que des chambres à gaz fonctionnaient là-bas comme à Birkenau ? L’étude de ce camp montre précisément l’honnêteté totale des historiens dignes de ce nom dont l’objectif n’est QUE la recherche de la vérité. C’est là la seule cause qu’ils défendent.
    Votre question me paraît en effet être importante à poser. Si une population est à nouveau désignée comme bouc émissaire (de nouveau les Juifs, ou bien les Arabes, ou d’autres) et si la propagande la charge de la responsabilité de tous les mots de nos sociétés, que ferons-nous ? De quel côté serons-nous ?

    3 June 2010 at 04:05

  15. Jeanchri

    Wotan il a un problème : il prend ses désirs pour la réalité.On va peut-être lui rappeler qu’aux procés de Nuremberg beaucoup de nazis ont donné des détails.Mais c’est vrai : c’est de la propagande américaine , j’avais oublié . C’est comme les hommes sur la Lune , tournés à Hollywod . Pauvre type . Comment on peut laisser à ce genre de sale con le droit d’utiliser internet ?

    18 July 2010 at 11:39

    • citizenzoo

      Vous savez qu’il est des gens qui vivent sur une autre planète ou qui désirent le faire. Nous ne sommes toutefois pas obligés de les suivre. Mais, liberté oblige, n’oubliez pas que tout le monde est le sale con de quelqu’un! Nous devons vivre avec cette réalité.
      Nous sommes tous sensibles à certains aspects de la vie alors que nous en regardons d’autres avec des oeillères, cela aussi vous le savez, n’est-ce-pas?

      19 July 2010 at 00:48

      • Jeanchri

        yes…

        19 July 2010 at 06:17

  16. La vérité est là: nous n’apprenons pas de nos erreurs, la technologie ne change pas fondamentalement l’être humain et la bêtise, la terrible et terrifiante bêtise reste notre pire ennemie…

    1 November 2011 at 05:11

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s