mon regard sur notre monde / pour des éléments d'exploration, d'information et de réflexion

Portrait d’un photographe: Robert Capa

par123079

“Ce n’est pas toujours facile de rester à part et d’être incapable de rien faire sinon d’enregistrer la souffrance autour de soi. “
Robert Capa

photo: Ruth Orkin

De son vrai nom Endre Ernö Friedmann, Robert Capa est né le 22 octobre 1913 à Budapest (Hongrie) et est décédé le 25 mai 1954 en Indochine. Il est l’un des photographes de guerre les plus célèbres et a couvert plusieurs des plus grands conflits du XXème siècle.

En 1931, âgé de 17 ans, il fut forcé de quitter sa ville natale pour Berlin, contraint à l’exil par la dictature fascisante de son pays. Il se fixe alors comme objectif de faire carrière dans le journalisme et se trouve un premier travail comme apprenti développeur dans une agence de photos berlinoise. Parallèlement, il suit des études de sciences politiques à la Deutsche Hochschule für Politik.

robert_capa_lj

En 1932, il fait la rencontre de Simon Gutman, fondateur de l’agence photos Dephot, qui lui donne l’occasion de couvrir son premier sujet, Léon Trotsky. Il part pour Copenhague (Danemark), pour photographier le responsable communiste pourchassé par des assassins aux ordres de Staline.

capa-motos

Mais Friedmann étant Juif, il doit quitter l’Allemagne pour Paris lorsqu’Adolf Hitler accède au pouvoir. C’est dans cette ville qu’il rencontre Henri Cartier-Bresson, avec qui il fondera quelques années plus tard la coopérative photographique Magnum.

capa-affiche

Il décide alors de franciser son prénom et se fait maintenant connaître sous le nom d’André Friedmann. Épais sourcils, yeux et cheveux noirs, lèvres charnues, son charme est immense. Il fait la connaissance de Gerda Pohorylle (connue sous le pseudonyme de Gerda Taro), une étudiante allemande juive et anti-fasciste, éprise de liberté. Alors assistante, elle devient elle-même photographe par la suite et noue une relation amoureuse avec Friedmann.

PAR112125

En 1935, ses photos se vendant très mal en ces temps de disette, il décide de prendre un pseudonyme lui aussi: il devient désormais connu sous le nom de ”Robert Capa” (proche du nom du réalisateur Franck Capra). En prenant ce pseudonyme, il invente tout un personnage autour de Capa: Capa est américain, Capa est chic, Capa est riche, Capa est mondain… La même année, il participe à la création de l’agence Alliance-Photo.

Prisonniers allemands (Robert Capa)

En 1936, il part avec sa compagne afin de couvrir la Guerre civile espagnole aux côtés des troupes républicaines, pour les magazines Vu et Regard. En Espagne, il devient un fervent anti-fasciste mais sa seule arme reste son appareil photo.

PAR79257

C’est avec une photographie de cette époque qu’il obtient une grande renommée. Intitulée ”Mort d’un soldat républicain”, elle représente un soldat des forces républicaines, en chemise blanche, s’effondrant après avoir été touché par une balle. Cette photo symbolisera la guerre d’Espagne et restera gravée dans la mémoire collective:

capa

Gerda mourra en Espagne, écrasée accidentellement par un char, le 28 juillet 1937. Jusqu’à la fin de sa vie, Capa aimera à dire que Gerda et lui étaient mariés.

36249_2

En 1938, il est envoyé par le magazine Life pour couvrir la seconde guerre sino-japonaise. Il prend une photo qui fait la couverture de Life.

large_baltermants

Il émigre ensuite à New-York afin de rejoindre sa mère et son frère. Là, il est chargé par le magazine Colliers de couvrir le front d’Afrique du Nord, en 1942. Il part ensuite en Sicile, suivre pour le magazine Life le débarquement des troupes alliées.

Madrid (Robert Capa, 1936)

Le 6 juin 1944, toujours pour Life, il est le seul photographe présent lors du débarquement allié en Normandie. C’est avec la première vague d’assaut qu’il arrive sur la plage d’Omaha Beach. Pendant plus de 6 heures, sous les bombes et entre les balles, il photographie la guerre au plus près. Aux côtés des soldats, il prend 119 photos. Malheureusement, un laborantin de Life, pressé par le temps (les photos sont arrivées juste avant le bouclage), fait une erreur et détruit presque tous les clichés. Au final, il ne restera que 11 photos valables.

photo4

L’une des photos les plus marquantes prises par Capa lors du débarquement est celle d’un soldat allié qui, à peine après avoir quitté sa barge de débarquement, tente par tous les moyens de rester hors de l’eau alors que le poids de sa mitrailleuse l’en empêche. Le fait que cette photo soit floue et mal cadrée montre bien dans quelles conditions ces photos ont été prises:

robert_capa

En 1947, il fonde avec David Seymour, Henri Cartier-Bresson et George Rodger la coopérative photographique Magnum. Cette dernière regroupe certainement les plus célèbres photographes et photo-journalistes du monde. Capa et ses amis ont décidé de créer une coopérative et non une agence pour permettre aux photographes de garder l’intégralité des droits de leurs photos, ce qui jusque là n’était pas le cas avec les agences photos de l’époque.

photo3

En 1951, il devient président de l’agence Magnum, mais est contraint de quitter les États-Unis en 1953 suite aux allégations d’un passé communiste que lui attribue le mouvement maccarthiste régnant alors dans ce pays.

photo7

En 1954, le magazine Life a besoin d’un photographe pour couvrir la guerre d’Indochine et Capa est à ce moment au Japon pour une exposition photos de Magnum. Il se porte volontaire pour cette assignation. C’est donc aux côtés des troupes françaises qu’il parcourt le pays. Le 25 mai 1954, près du Tonkin, voulant prendre une photo générale des soldats français, il s’écarte du chemin et met le pied sur une mine. Ce fut la guerre de trop.

photo1
A droite, Gerda Taro, en 1936.

À titre posthume, la France a décerné à Robert Capa la Croix de guerre.

source: pictographe.blogspot.com

photos: Robert Capa (sauf la première)

pour des photos inédites de Robert Capa: The mexican suitcase (site en anglais)

5 responses

  1. Karim

    La 2eme photo n’est pas de Capa mais de riboud!

    8 February 2010 at 19:22

    • citizenzoo

      Merci de votre précision. J’ai corrigé la situation.

      9 February 2010 at 01:42

  2. Pingback: Flower power « citizen zoo

  3. Bonjour citizenzoo,
    merci d’avoir une petite biographie de robert capa sur vote site. Mais je me demandais pourquoi sur vous même rien n’est inscrit. Qui vous êtes, lieu de vie, etc?

    31 March 2010 at 00:25

    • citizenzoo

      Ce que j’ai à dire sur moi, vous l’avez sous les yeux lorsque vous accédez à citizen zoo. Tout ce qui est important est là: ce sont quelques-uns de mes centres d’intérêts dont je fais le sujet du blog. Tout le reste est superflu: où j’habite, ma couleur préférée, si j’ai toute ma tête (mais cela est une toute autre histoire) ou quelle chanson j’ai aux oreilles quand je mets les pieds dans les vagues de la mer, etc. Ce n’est pas pour ces détails que vous êtes venue sur le blog et ce ne doit pas être pour cela non plus. Le sous-titre dit: mon regard sur notre monde / pour des éléments d’exploration, d’information et de réflexion. Je vous invite donc à venir voir le monde pendant quelques instants par mon regard, y faire un peu d’exploration, d’y apprendre quelques informations et de réfléchir à ce que vous pourrez y avoir appris. Ce sera déjà beaucoup. Et j’aurai atteint mon but.

      Le billet sur Robert Capa est un bon début. Si vous connaissez et aimez ce photographe, vous ne pourrez qu’aimer citizen zoo car j’y fais hommage à la photographie comme médium privilégié pour rendre compte de la vie, sous toutes formes. Je vous invite à utiliser votre appareil photographique pour faire oeuvre, comme Capa l’a fait à sa manière. Trouvez votre manière.

      Merci pour votre mot et pour votre intérêt pour le blog. Quant à votre intérêt pour l’auteur…

      Cordialement,
      citizen zoo

      31 March 2010 at 02:46

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s