mon regard sur notre monde / pour des éléments d'exploration, d'information et de réflexion

“Oh, pretty woman” | Roy Orbison and friends


source: Blu-Ray.com


source: YouTube

Il y a de ces moments magiques dans l’histoire de la musique que l’on ne voudrait pas avoir manqués. Cet enregistrement en est un. La chanson de Roy Orbison “Oh, Pretty Woman”, publiée en 1964, faisait déjà partie de son répertoire en 1963 alors qu’il la chantait pendant une tournée britannique avec les Beatles.


source: lespaul.gibson.com

Dire que ce fut un “hit” est peu dire. La chanson est restée en tête du Billboard Hot 100 pendant trois semaines. En 1999, elle reçut un Grammy Hall of Fame Award et fut introduite au Rock and Roll Hall of Fame’s 500 Songs that Shaped Rock and Roll (une des 500 chansons qui ont formé le rock’n’roll). En 2004, elle devint le no. 222 sur la liste des “500 Greatest Songs of All Time” (les 500 plus grandes chansons de tous les temps). A mes humbles yeux (et oreilles!), elle représente la quintessence de la musique qui se faisait alors et depuis l’invention du rock’n’roll.


source: Wikipedia / “This is the Front Cover of Single for the Vinyl 45 Oh, Pretty Woman by the artist Roy Orbison. The cover art copyright is believed to belong to the label, Monument 851, or the graphic artist.”

L’enregistrement que je vous présente ici fait partie d’un spectacle enregistré entièrement en noir et blanc le 30 septembre 1987 au Ambassador Hotel’s Coconut Grove nightclub à Los Angeles pour le compte de la chaîne HBO. Le spectacle, d’environ une heure, s’intitulait “Roy Orbison and Friends, A Black and White Night”. C’était environ un an avant la mort de Roy Orbison.


couverture du DVD: Image Entertainment Inc.

Cette version de la chanson nous étonne d’abord par sa durée: environ 6 minutes. Mais ce qui étonne encore plus, et éblouit, est la composition du groupe qui accompagne Orbison sur la scène! D’abord, le TCB Band, qui est le groupe de musiciens qui avaient accompagné Elvis Presley de 1969 jusqu’à sa mort en 1977. Ensuite, et non des moindres, des chanteurs et musiciens tels que: Bruce Springsteen, Tom Waits, Elvis Costello, Jackson Browne, J.D. Souther et Steven Soles. Quant à lui, le choeur féminin était composé de k.d. lang, Jennifer Warnes et Bonnie Raitt.

Pour compléter le tableau de ce spectacle, on retrouvait parmi les spectateurs de nombreuses vedettes, dont Billy Idol, Patrick Swayze, Sandra Bernhard et Kris Kristofferson.

En détail, le “line-up” était le suivant:

Roy Orbison: lead vocals, guitar, harmonica
TCB Band: Glen D. Hardin: piano
James Burton: lead guitar
Jerry Scheff: upright bass
Ronnie Tutt: drums
Jackson Browne: backing vocals
T Bone Burnett: acoustic guitar
Elvis Costello: acoustic guitar, electric organ, harmonica
K.D. Lang: backing vocals
Bonnie Raitt: backing vocals
J. D. Souther: backing vocals
Steven Soles: backing vocals
Bruce Springsteen: guitar, vocals
Tom Waits: electric organ, acoustic guitar
Jennifer Warnes: backing vocals
Alex Acuña: percussion


Roy Orbison

source: Blu-Ray.com


k.d. lang, Jennifer Warnes et Bonnie Raitt

source: Blu-Ray.com


source: Blu-Ray.com

Pour plus de détails:
Roy Orbison and Friends, A Black and White Night sur Wikipedia (anglais)
“Oh, Pretty Woman” sur Wikipedia (anglais)
Roy Orbison sur Wikipedia (anglais)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s