mon regard sur notre monde / pour des éléments d'exploration, d'information et de réflexion

Franz Kafka


source: The National Library of Israel

Franz Kafka est un écrivain pragois de langue allemande et d’origine juive, né le 3 juillet 1883 à Prague et mort le 3 juin 1924 à Kierling. Il est considéré comme l’un des écrivains majeurs du XXe siècle.

Surtout connu pour ses romans “Le procès” et “Le château”, ainsi que pour la nouvelle “La métamorphose”, Franz Kafka laisse cependant une œuvre plus vaste, caractérisée par une atmosphère cauchemardesque, sinistre, où la bureaucratie et la société impersonnelle ont de plus en plus de prise sur l’individu.

L’œuvre de Kafka est vue comme symbole de l’homme déraciné des temps modernes. D’aucuns pensent cependant que l’oeuvre de Kafka est uniquement une tentative, dans un combat apparent avec les “forces supérieures”, de rendre l’initiative à l’individu, qui fait ses choix lui-même et en est responsable.

texte complet sur Wikipédia (en français)  ici

Page manuscrite du roman “Le procès”.

source: The German Literature Archive, Marbach

Franz Kafka (* 3. Juli 1883 in Prag, damals Österreich-Ungarn; † 3. Juni 1924 in Kierling – heute Stadtteil von Klosterneuburg –, Österreich; selten auch tschechisch František Kafka) war ein deutschsprachiger Schriftsteller, der aus einer bürgerlichen jüdischen Kaufmannsfamilie stammte. Sein Hauptwerk bilden neben drei Romanen bzw. Romanfragmenten (Der Process, Das Schloss und Der Verschollene) zahlreiche Erzählungen.

Kafkas Werke wurden zum größeren Teil erst nach seinem Tod und gegen seinen erklärten Willen von Max Brod, einem engen Freund und Schriftstellerkollegen, veröffentlicht. Seither zählen sie zum unbestrittenen Kanon der Weltliteratur mit vielfältigen, anhaltenden Wirkungen.

texte complet sur Wikipédia (en allemand)  ici


Illustration de Carin Goldberg
Photographie (Hoffe) de Eva Hoffe
Partie manuscrite de la German National Library, Frankfurt Am Main
Photographie (Brod) des archives de Klaus Wagenbach, Berlin

Max Brod avec sa secrétaire Esther Hoffe.

photo: courtoisie de Eva Hoffe

Eva Hoffe près de sa maison à Tel Aviv, laquelle peut contenir plusieurs des manuscrits restants de Kafka.

photo: Natan Dvir

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s