mon regard sur notre monde / pour des éléments d'exploration, d'information et de réflexion

“Edward the mad shirt grinder” | Nicky Hopkins

source: The Times of India

Nicky Hopkins
1944-1994

L’enfance de Nicky Hopkins a été marquée par deux événements majeurs: il apprend à jouer du piano dès l’âge de 3 ans et se voit affligé de la maladie de Crohn, maladie dont il souffrira toute sa vie. Sa santé fragile et les opérations qu’il a dû subir l’obligeant à se tenir loin des tournées, il doit refuser des offres pour intégrer Led Zeppelin d’abord, puis les Rolling Stones. Cela ne l’empêchera toutefois pas de jouer en studio pour une pléthore de groupes dont les plus célèbres sont les Beatles (comme groupe et pendant leurs carrières solos), les Rolling Stones et les Who.

La pièce musicale par laquelle Hopkins s’est le plus illustré est incontestablement sa composition “Edward the mad shirt grinder“, pièce magistralement interprétée dont je vous présente ci-bas les deux versions connues.

“Edward the mad shirt grinder”
Nicky Hopkins


source: YouTube

Cet enregistrement est tiré de l’album de Nicky Hopkins enregistré en 1973 et intitulé “The tin man was a dreamer“. Hopkins avait à l’origine enregistré cette pièce avec le groupe Quicksilver Messenger Service et l’interprète ici avec des musiciens dont la liste est impressionnante:

Nicky (Hippie) Hopkins – keyboards and vocals
Swamp Dogg – voice
George Harrison – guitar
Mick Taylor – guitar
Chris Spedding – guitar
Mike Egan – guitar
Klaus Voormann – bass
Prairie Prince – drums
Ray Cooper – percussion
Jim Horn – sax
Bobby Keys – sax
Jim Price – trumpet

|

“Edward the mad shirt grinder”
Quicksilver Messenger Service


source: YouTube

Enregistrement original de la pièce avec le groupe californien Quicksilver Messenger Service sur l’album “Shady grove” publié en 1969. Les membres du groupe étaient alors:

John Cipollina – guitar, vocals
Nicky Hopkins – organ, piano, celeste, cello, harpsichord, keyboards
Greg Elmore – drums, percussion
David Freiberg – viola, bass, guitar, vocals


source: Rolling Stone / Numéro 693 / 20 octobre 1994

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s