mon regard sur notre monde / pour des éléments d'exploration, d'information et de réflexion

Le gouvernement du Québec attend-il qu’il y ait des morts avant de solutionner le conflit étudiant ?


Francis Grenier, étudiant gravement blessé par une grenade assourdissante lancée par un policier qui aurait explosé tout près de son visage. Le choc a été violent et le sang a giclé.

Deux mois plus tard, il ne distingue que des taches et des couleurs. «Je ne peux pas lire plus de quelques lignes avant d’avoir des maux de tête, dit-il. Une page et j’ai des nausées.» Le jeune homme, qui souhaite devenir artiste visuel, craint de devoir abandonner son rêve.

source: httpfiles.gestionradioqc.com
texte adapté de lapresse.ca

———————————————————-


“Bâton cinétique”, communément appelé “balle de caoutchouc”

source: lapresse.ca


Une étudiante, Dominique Laliberté, vient d’être blessée par un bâton cinétique lancé par un policier.

photo: (inconnu)


Dominique Laliberté (et son ami Pierre Léveillé), attend des secours qui seront longs à venir.

photo: Carl Lapriz


source: YouTube

Une vidéo montrant la longue attente avant que Dominique Laliberté reçoive des soins.


Résultats de l’impact du bâton cinétique: une multiple fracture de la mâchoire et plusieurs dents perdues. L’étudiante a subi une intervention chirurgicale afin de lui fixer des plaques et des vis sur la zone blessée. Elle devra aussi se faire poser des implants dentaires afin de remplacer les dents qu’elle a perdues. Une facture de 10 000 $ au bas mot.

photo: Patrice Laroche
texte adapté de lapresse.ca

———————————————————-


Alexandre Allard a subi un traumatisme crânien léger, une fracture au visage, une fracture au crâne et une contusion cérébrale. Suite à ces blessures, il a été entre la vie et la mort pendant les heures qui ont suivi l’incident.
Il n’est pas encore possible à ce jour de connaître la nature exacte du projectile qu’il a reçu à la tête. Il pourrait s’agir d’une boule de billard, d’un morceau d’asphalte ou d’une balle de caoutchouc lancée par un policier.

photo: Marie-Eve Doré
texte adapté de flutrackers.com

————————————————

Maxence L. Valade, un étudiant qui, après avoir été atteint d’un projectile, s’est retrouvé avec des fractures importantes aux os du visage et au crâne, une commotion cérébrale et un hématome, en plus d’avoir perdu l’usage d’un oeil.
Maxence est ici traité par les ambulanciers avant son transport à l’hôpital.

photo: Michel Desbiens
texte adapté de lapresse.ca

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s