mon regard sur notre monde / pour des éléments d'exploration, d'information et de réflexion

The Rolling Stones

“Edward the mad shirt grinder” | Nicky Hopkins

source: The Times of India

Nicky Hopkins
1944-1994

L’enfance de Nicky Hopkins a été marquée par deux événements majeurs: il apprend à jouer du piano dès l’âge de 3 ans et se voit affligé de la maladie de Crohn, maladie dont il souffrira toute sa vie. Sa santé fragile et les opérations qu’il a dû subir l’obligeant à se tenir loin des tournées, il doit refuser des offres pour intégrer Led Zeppelin d’abord, puis les Rolling Stones. Cela ne l’empêchera toutefois pas de jouer en studio pour une pléthore de groupes dont les plus célèbres sont les Beatles (comme groupe et pendant leurs carrières solos), les Rolling Stones et les Who.

La pièce musicale par laquelle Hopkins s’est le plus illustré est incontestablement sa composition “Edward the mad shirt grinder“, pièce magistralement interprétée dont je vous présente ci-bas les deux versions connues.

“Edward the mad shirt grinder”
Nicky Hopkins


source: YouTube

Cet enregistrement est tiré de l’album de Nicky Hopkins enregistré en 1973 et intitulé “The tin man was a dreamer“. Hopkins avait à l’origine enregistré cette pièce avec le groupe Quicksilver Messenger Service et l’interprète ici avec des musiciens dont la liste est impressionnante:

Nicky (Hippie) Hopkins – keyboards and vocals
Swamp Dogg – voice
George Harrison – guitar
Mick Taylor – guitar
Chris Spedding – guitar
Mike Egan – guitar
Klaus Voormann – bass
Prairie Prince – drums
Ray Cooper – percussion
Jim Horn – sax
Bobby Keys – sax
Jim Price – trumpet

|

“Edward the mad shirt grinder”
Quicksilver Messenger Service


source: YouTube

Enregistrement original de la pièce avec le groupe californien Quicksilver Messenger Service sur l’album “Shady grove” publié en 1969. Les membres du groupe étaient alors:

John Cipollina – guitar, vocals
Nicky Hopkins – organ, piano, celeste, cello, harpsichord, keyboards
Greg Elmore – drums, percussion
David Freiberg – viola, bass, guitar, vocals


source: Rolling Stone / Numéro 693 / 20 octobre 1994


Que se passe-t-il à 27 ans ?


source: AP

Brian Jones (The Rolling Stones)
Né le 28 février 1942 – décédé le 3 juillet 1969
Age: 27 ans


photo: (inconnu)

Jimi Hendrix
Né le 27 novembre 1942 – décédé le 18 septembre 1970
Age: 27 ans


photo: (inconnu)

Janis Joplin
Née le 19 janvier 1943 – décédée le 4 octobre 1970
Age: 27 ans


photo: (inconnu)

Jim Morrison (The Doors)
Né le 8 décembre 1943 – décédé le 3 juillet 1971
Age: 27 ans


photo: (inconnu)

Kurt Cobain (Nirvana)
Né le 20 février 1967 – décédé le 5 avril 1994
Age: 27 ans


photo: (inconnu)

Amy Winehouse
Née le 14 septembre 1983 – décédée le 23 juillet 2011
Age: 27 ans

“The number of musicians who died at 27 is truly remarkable by any standard. [Although] humans die regularly at all ages, there is a statistical spike for musicians who die at 27.”
(“Le nombre de musiciens qui meurent à l’âge de 27 ans est vraiment remarquable à tous points de vue. Bien que les humains meurent régulièrement à tous âges, il y a un pic statistique pour les musiciens qui meurent à l’âge de 27 ans.”)

Charles R. Cross, biographe de Jimi Hendrix et Kurt Cobain
source: Wikipédia

Et s’il n’était question que de ces artistes… Mais ce n’est pas le cas. Divers sites Internet ont recensés les musiciens de rock et de blues de toutes époques qui sont décédés à l’âge de 27 ans et, si l’on se fie à la liste que l’on retrouve sur Wikipedia (anglais), ils sont au nombre de 39 (en excluant ceux que l’on retrouve ci-haut)! Tellement nombreux, donc, qu’on les répertorie dans un groupe appelé “27 Club” ou “Forever 27 Club” ou encore “Club 27”.

Pour plus de détails, je vous réfère à l’article de Wikipedia (en anglais) intitulé “27 Club“, où vous retrouverez la liste de ces musiciens ainsi que différentes références s’attachant à analyser ce phénomène.


McCartney expose McCartney

photo: (inconnu)

Paul McCartney lors d’une exposition de photographies prises par sa femme décédée, Linda (Eastman) McCartney. Sur la photo affichée à gauche, on reconnaît Jim Morrison du groupe The Doors. Avant de rencontrer le Beatle, Linda était une photographe réputée des vedettes de la musique pop et rock des années ’60. L’exposition a eu lieu à la James Hyman Gallery à Londres, en 2008.


Linda Eastman

photo: (inconnu)


source: BBC News


source: BBC News


source: BBC News


Linda photographiée avec Mick Jagger.

photo: Brian Jones (alors musicien avec les Rolling Stones, décédé plus tard)